Test De Logiciel

Tutoriel de test unitaire pour les débutants

30 octobre 2021

Le test unitaire est un moyen de tester le plus petit module possible d'un programme pour s'assurer qu'il est apte à être utilisé. Une unité sous la forme d'une section de code est testée pour voir si elle peut être utilisée en conjonction avec d'autres parties du code (par exemple, des fonctions, des méthodes et des variables).

Le test unitaire est un processus de test logiciel consistant à tester des blocs ou des unités individuels de manière isolée dans le seul but de tester unitaire pour isoler le code écrit à tester et voir si l'unité fonctionne comme prévu.

L'objectif essentiel des tests unitaires est de fournir une suite de tests pour une seule unité ou un seul composant du logiciel, comme une fonction. Les tests consistent généralement en une série de tests de cohérence standard pour chaque composant écrits (de préférence) par le développeur qui a travaillé ou est proche du projet.

Une unité est la plus petite partie testable d'un logiciel informatique. Afin d'aider le processus, les développeurs utilisent des outils tels que les frameworks de test unitaire, les pilotes, les stubs, les faux objets.

Si un test unitaire échoue, il est considéré soit comme une erreur, soit comme un code modifié dans le test lui-même.

Tests unitaires

Table des matières

Niveaux de test :

Le test unitaire est évidemment le premier test à faire, et ensuite tous les modules ou blocs sont à intégrer, et ensuite tests d'intégration est à réaliser. Un développeur doit effectuer des tests de système pour évaluer les exigences de conformité et de fonctionnalité du système dans un système complètement intégré. Et puis enfin, les tests d'acceptation vérifient si le programme répond aux spécifications et aux contrats du client. C'est ainsi qu'un développeur obtient un code parfait.

Pourquoi les tests unitaires sont-ils importants ?

Un moyen de test plus rapide et plus efficace :

Les tests unitaires consistent à écrire du code, à le tester, puis à effectuer automatiquement les autres tests. Il s'agit d'un moyen plus rapide de tester la logique du programme, car la réalisation de tests unitaires prend moins de temps que les tests manuels ou les tests intégrés menés par l'équipe d'assurance qualité.

Contrôle de qualité:

Une série de tests de standardisation garantit que les modifications futures ne dégradent pas la qualité. Un ou plusieurs tests unitaires documentent le comportement attendu du code unitaire et son implémentation. Pour discipliner leur développement de tests unitaires, les programmeurs doivent introduire une série de tests pour les unités.

Rend le code gérable et plus confortable à modifier :

La capacité à écrire des tests unitaires rend impératif de concevoir des systèmes à forte cohésion, et les meilleurs tests unitaires viendront de développeurs très proches du projet. Le code peut être impossible ou difficile à tester s'il est mal écrit, obligeant les développeurs à mieux structurer les fonctions et les objets. Les tests unitaires rendent le système plus facile à gérer.

Plus naturel pour cerner le problème :

Un autre objectif essentiel des tests unitaires est de fournir des informations sur l'impact des changements dans le processus de développement, tels que les modifications apportées à l'interface utilisateur ou la mise en œuvre de nouvelles fonctionnalités. Basé sur l'échec des cas de test, le cadre de test unitaire aide également à arrêter les tests associés.

Avantages des tests unitaires :

  • Même les développeurs les plus expérimentés conviennent que c'est une bonne idée de pratiquer les tests unitaires. Les tests unitaires permettent aux programmeurs de recalculer le code ultérieurement et de faire fonctionner le module.
  • L'un des avantages les plus importants des tests unitaires est que le développeur peut utiliser des outils et des frameworks de test.
  • Les tests unitaires rendent l'actualisation du code plus sûre et plus confortable car ils introduisent des tests qui garantissent que la refactorisation s'exécute de manière fluide ou sans interruption.
  • Les tests unitaires conduisent également à des logiciels plus faciles à entretenir tout au long du cycle de vie du logiciel et moins sujets aux erreurs lorsque de nouvelles fonctionnalités ou mises à jour sont ajoutées.
  • Les tests unitaires fournissent une description claire et concise de la conception et des spécifications d'un produit ou d'un service sous forme d'exécution. En utilisant des tests unitaires pour les spécifications de conception, nous comprenons mieux ce qu'il faut vérifier la mise en œuvre et ce qu'il faut utiliser pour les tests.
  • Les tests unitaires prennent un temps disproportionné par rapport au code testé. Par exemple, si le coût d'écriture d'un test unitaire est de 2 minutes, mais que le coût de son exécution est pratiquement nul, ou si le prix du test manuel du code est de 1 minute, alors cassez le seuil de rentabilité si le développeur exécute le test à deux reprises. L'utilisation de tests unitaires au lieu d'inspections manuelles de l'ensemble de la base de code signifie que le développeur réduit le coût global du projet.
  • Un code mal écrit peut être impossible ou difficile à tester unitaire, et donc les tests unitaires peuvent forcer les développeurs à mieux structurer les fonctions et les objets. Les tests unitaires rendent un code aussi parfait que possible. Le développeur écrit d'abord le test unitaire, constate qu'il échoue, puis écrit un deuxième test pour le réussir, et le cycle se répète jusqu'à ce que la fonctionnalité prévue soit livrée.

Inconvénients des tests unitaires :

  • L'inconvénient majeur du test unitaire est qu'il n'est pas possible de vérifier tous les chemins d'exécution et qu'il ne peut absorber aucune erreur système ou erreur d'intégration significative.
  • L'écriture de tests unitaires peut être difficile et le processus peut prendre du temps.
  • Les erreurs humaines dans les tests unitaires pourraient avoir un impact sur l'ensemble du système.
  • Ce n'est pas une preuve complète, comme beaucoup l'ont dit; lorsque les modules sont intégrés, il peut y avoir de nouveaux bogues qui ne sont pas détectés par les tests unitaires.

Techniques de tests unitaires :

    Technique de la boîte noire : Boîte noire La technique est une méthode de test unitaire où le SUT (logiciel testé) est la fonctionnalité d'une application sans scruter l'implémentation, la structure interne ou le code. La technique de la boîte noire se concentre sur l'entrée et la sortie plutôt que sur le code interne ou les connaissances.Technique de la boîte blanche :Dans Boîte blanche Technique, le testeur est conscient des éléments internes du code, de la structure de cette méthode, de la structure interne et du travail du code, pas de la fonctionnalité. De préférence, le testeur doit avoir d'excellentes compétences en programmation dans la perspective interne du module, et les compétences en programmation sont mises à l'épreuve.Technique de la boîte grise : Boîte grise La technique a une connaissance partielle du code. Ce test affine la structure de code incorrecte ou l'utilisation incorrecte d'une application. C'est un mélange de techniques de boîte noire et de boîte blanche. C'est un moyen puissant de tester une unité.

Outils de tests unitaires :

  • Nunit : L'une des familles de la famille xunit, Nunit est un test unitaire open-source conçu pour . RAPPORTER et Mono framework c'est l'outil le plus utilisé pour écrire des cas de tests unitaires.
  • Jmockit : JMockit est une autre bibliothèque de logiciels open-source. Il comprend des API pour les tests de simulation, de simulation et d'intégration, ainsi qu'un outil de couverture de code. La bibliothèque doit être utilisée avec un cadre de test tel que JUnit ou Nunit.
  • Junit : Tout comme Nunit, il s'agit d'un test unitaire open source mais conçu pour Java. Il est également de la famille de Xunit. Utilisé par les développeurs pour écrire des tests reproductibles, il possède une base solide pour les tests unitaires.
  • Typemock : TypeMock peut simuler presque n'importe quoi via des interfaces. De plus, il est possible de simuler des méthodes et des classes statiques qu'un outil open source standard ne peut pas simuler. Les modèles d'arrangement, d'action, d'affirmation et de test sont mis en œuvre et des isolants en sont faits.
  • Embunit : Le framework de tests unitaires embarqués Embunit est un nouveau framework pour les systèmes embarqués. Il est conçu comme un cadre de test pour les applications logicielles écrites en C /C++ et prend en charge toutes les langues du réseau. Ce framework a le même objectif que JUnit en Java, mais avec un objectif différent : servir de framework de test open source et multiplateforme.

Astuces pour les tests unitaires :

  • Si un test unitaire échoue, déterminez s'il s'agit d'un bogue ou d'un code modifié dans le test lui-même. L'amélioration du test d'acceptation est vitale si le développeur trouve un défaut lors d'un test d'acceptation, mais la plupart des défauts doivent être détectés par des tests d'équipement.
  • Un débutant dans les tests unitaires doit rechercher les anti-modèles et les éliminer, ce qui rendra le code efficace et réutilisable.
  • Écrivez intelligemment; Au minimum, dans la mesure du possible, un code qui se concentre sur le comportement du système est le code parfait.
  • Utilisez des objets factices ou faux pour des tests efficaces. L'utilisation du système actuel est risquée car elle met les données en danger.
  • Ne testez pas les composants de l'interface utilisateur à moins que l'instantané ne teste.

Rubriques connexes

Tests d'intégration Test du système Tests d'acceptation